Calendrier des événements

<<  Juillet 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Actualités

Boom Bye Yeah Movie Out

Tout est dans le titre! Le film que nous vous avions présenté il y a...

Mirjam Jaeger chez Faction

Une rideuse Suisse rejoint le team Fa...

Besoin d'un sponsor ?

ZIENER, la marque de wear allemande r...

Orgiride prépare son park!

Le crew Orgiride a besoin de toi! T'e...

Freestyle.ch SuperSlowMotion

Voici une belle vidéo fort alléchan...

Enseveli sous une avalanche! [VIDEO]

Vous vous êtes toujours demandés ce...

Jon Olsson Videoblog: Freestyle.ch edit

Quasi tout est dans le titre, la fina...

Interviews

Les Riders présent à Freestyle.ch

Quelques riders on accèpté de répondre à nos questions...

Paroles d'un sage...

Pour cette premiere interview weride....

Nicolas Vuignier

Interview de Nicolas Vuignier au free...

JF Houle et Phil Casabon

Interview de JF Houle et Phil Casabon...

Jon Olson

Interview de Jon Olsson au freestyle....

Bannière

Artistes en herbe

Saas‐Fee ride reporté !

Malheuresement, c’est bel et bien le cas, le Saas‐Fee ride est repo...

GFS Camps 2009

Les camps d’été aux glacier d...

Everyday is a Saturday

Le nouveau trailer de Poor Boyz con...

K2 Shane McConkey

Skis Shane McConkey.

...

Derniers Commentaires

Bannière
Freestyle.Berlin 2009
Écrit par DbJOHN le Jeudi, 15 Octobre 2009 00:00   

Le Freestyle.Berlin c’est quoi ?

Bah une sorte de copie conforme au Freestyle.ch, mais avec quelques bémol. Tout d’abord on change de lieu, même de frontières, on s’envole direction l’Allemagne a destination de Berlin, plus précisément sur l’ancien aéroport, le Berlin-Tempelhof, qui est hors service depuis fin 2008.

ot;text-align: justify;">Ensuite on prend les structures qu’il y avait à Zurich et on amène tous ça par camion vers Berlin. Tout oui. Excepté la motte de terre pour la réception de FMX, qui est remplacé par une structure de landing. On ajoute un les même riders qu’il y a deux semaines (enfin pas tous, mais presque), une météo vraiment désastreuse, pluie, vent et fraiche température, et un public motiver, mais plutôt clairsemé. Autant dire que ca ne ressemble pas a une réussite totale. Mais avant d’en arriver aux conclusions hâtives, commençons par le commencement, les qualifications du vendredi…

Une prémière starting liste très ressemble a celle du freestyle.zurich :

Andri Ambühl
Sammy Carlson
Henrik Harlaut
Thomas Hlawitschka
Jon Olsson
Richard Permin
Oscar Scherlin
TJ Schiller
Jossi Wells
Colby West

 

Malgré la faible affluence dans le public, les riders on fait un show incroyable dans le froid glacial berlinois et ont placé la barre très haut. C'est Henrik Harlaut qui s’est détaché du lot avec un Rodéo 900 Mute Japan Air ultra stylé suivi par un Sammy Carlson toujours aussi propre, et hyper motiver a l’idée de faire le doublé en remportant les deux manches freestyle.ch, qui a impressionné le public avec son Double Cork 1080 Mute tweaké bien à sa façon. Jon Olsson et TJ Schiller complètent ce quatuor gagnant pour participer à la finale de dimanche.

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

Les meilleurs tricks de la session sont a revoir dans cette vidéo :

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

La deuxième session de qualification de freeski s'est déroulée samedi après-midi et c'est à nouveau 10 riders de plus qui se sont lancé sur la structure ;

Elias Ambühl
Bobby Brown
Simon Dumont
Fridtjof Fredricsson
Andreas Håtveit
Russel Henshaw
Benedikt Mayr
Martin Misof
Nicolas Vuignier
Jacob Wester

 

C'est au coude à coude que Jacob Wester à pris la première place avec un Double Cork 1080 Mute juste devant Andreas Hatveit qui a impressionné la foule avec son Cork 720 Reverse Mu te. Vient ensuite Bobby Brown et pour finir avec le dernier qualifier de cette édition 2009, le Suisse Elias Ambühl qui avait déjà fait sensation il y a deux semaines a Zurich, mais qui semble nettement moins à l’aise ici. Semblerait que le rider suisse ne s’exporte pas bien…

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

Voici la vidéo des meilleurs tricks :

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Le samedi soir nous avons droit à la légendaire crossover session ou les quatres disciplines confondues s'affrontent. Les régles sont les mêmes qu’a Zurich. Coté freeski rien de spécial a signalé, et la victoire est revenu au milieu du snowboard une fois encore, cette fois ci à Elias Elhardt, pour son double cork 1080 backside. Matt Rebeaud a partagé la finale avec ce dernier, et il a même fallu un round additionnel pour départager les deux athlètes.

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: MBM

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Mais gardons le meilleur pour la fin, les finales et super finales de dimanche, certainement ce qu’il y avait de plus intéressant a voir du weekend. La météo semblant s’améliorer, les riders freeski ont pu profiter de bien meilleurs conditions que celle de samedi, ou la réception était devenu si molle que les riders ne pouvais quasiment plus lander en switch. Mais c’est chose corrigée puisque les organisateurs ont reproduit un peu de neige entre temps, et consolidés la réception afin de garantir un certain spectacle pour cette ultime journée de ride.

Au départ, nous retrouvons donc nos riders issu des qualifications de vendredi et samedi, a savoir :

Henrik Harlaut
Sammy Carlson
Jon Olsson
TJ Schiller
Jacob Wester
Bobby Brown
Andreas Hatveit
Elias Ambuhl

 

Comme à Zurich, c’est a nouveau le double cork qui aura la main mise sur ces finales, par Elias bien sûr, mais pas seulement. Ce dernier étant incapable de lander proprement ses tricks, il chutera 2 fois par ailleurs, sera logiquement écarter des superfinales. Même le maitre Olsson ne parviendra pas à utiliser la réputation pour se qualifier. Mais qui avons-nous donc en superfinale ? D’un coté on a ce duel d’anthologie entre Harlaut et Carlson, tout deux vraiment stylé dans leur tricks et de l’autre le binôme Wester-Schiller. On regrettera la non-qualification d’Andreas Hatveit qui s’est mit au Screaming Seamen de Lolo Favre, mais qui au passage l’a un peu « pimper ».

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

A 17h tapante, on retrouve nos quatre super-finalistes, qui s’affronteront chacun leur tour dans des runs jugés sur la technicité, et ou il n’y aura pas droit a l’erreur, puisqu’il n’y a que 2 runs. Bien évidement, comme a son habitude depuis l’an dernier, c’est le double cork qui est à l’honneur. Si TJ Schiller et Jacob Wester ne sont pas au top de ce qui ce fait actuellement, c’est du coté d’Henrik et de Sammy que le titre ce joue. Un réel duel américano-suédois, ou le petit prodige de Stockholm gagne grâce a un double cork 1260 grabé de manière magistrale de la sortie du kick jusqu'au landing, alors que son opposant du jour sera trahi par une réception plutôt hasardeuse. Victoire méritée donc pour Henrik Harlaut, qui remporte ici son premier titre de la saison, une saison que nous lui souhaitons tout aussi épanouie que cette expédition berlinoise.

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

Photo: Dominic Zimmermann

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

A l’heure du bilan, le constat est mitigé. Certes nous avons vu des bonnes choses ce weekend, des riders motivés, un public motivé également, et une bonne ambiance générale. Mais le concept semble avoir du mal à voyager. Le public motivé certes mais pas assez nombreux, surtout lorsque l’on sait que l’event est financer par les entrées payantes ; de l’autre la manière d’avoir exploité les lieux. Sur le papier, on a un aéroport désaffecté, le parfait terrain de jeux, idéal pour ce genre de sports, surtout si l’on se souviens des possibilité qu’offrait des jeux tels que Tony Hawk sur PS2 a l’époque. Mais malheureusement on s’est retrouvé face à une organisation certainement pas pensée. Et au final, ce que les lieux devait amener en terme d’atmosphère et bien on ne les aura pas vu tant sur les images TV de freecaster que sur le nombreuses photos de l’event. L’event existera-t-il l’an prochain ? Là est toute la question… On en saura un peu plus prochainement, après les prochains event freeski de la tournée Européene de pré-saison, avec un event tout frais qui fera son apparition, les Barcelona Snow Show. Affaire a suivre donc, et bien évidement, sur weride.ch !

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Ecrivez un commentaire


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 

Qui est en ligne

0 membres et 73 invités En ligne | Tout afficher

Nos Traces

Nos Partenaires

WeRide.ch