Calendrier des événements

<<  Juillet 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Actualités

Boom Bye Yeah Movie Out

Tout est dans le titre! Le film que nous vous avions présenté il y a...

Mirjam Jaeger chez Faction

Une rideuse Suisse rejoint le team Fa...

Besoin d'un sponsor ?

ZIENER, la marque de wear allemande r...

Orgiride prépare son park!

Le crew Orgiride a besoin de toi! T'e...

Freestyle.ch SuperSlowMotion

Voici une belle vidéo fort alléchan...

Enseveli sous une avalanche! [VIDEO]

Vous vous êtes toujours demandés ce...

Jon Olsson Videoblog: Freestyle.ch edit

Quasi tout est dans le titre, la fina...

Interviews

Les Riders présent à Freestyle.ch

Quelques riders on accèpté de répondre à nos questions...

Paroles d'un sage...

Pour cette premiere interview weride....

Nicolas Vuignier

Interview de Nicolas Vuignier au free...

JF Houle et Phil Casabon

Interview de JF Houle et Phil Casabon...

Jon Olson

Interview de Jon Olsson au freestyle....

Bannière

Artistes en herbe

Saas‐Fee ride reporté !

Malheuresement, c’est bel et bien le cas, le Saas‐Fee ride est repo...

GFS Camps 2009

Les camps d’été aux glacier d...

Everyday is a Saturday

Le nouveau trailer de Poor Boyz con...

K2 Shane McConkey

Skis Shane McConkey.

...

Derniers Commentaires

Bannière
Freestyle.ch, la journée de samedi [VIDEO]
Écrit par Macab le Dimanche, 27 Septembre 2009 00:00   

Freestyle.ch, 2ème session de qualifications.

Ca y est ! Nous voilà reparti pour une deuxième et longue journée sur la plaine de Landiwiese avec au menu du jour, la deuxième session de poules qualificatives, des interviews a n’en plus pouvoir que vous pourrez visionnez en exclusivité sur weride.ch, et naturellement la Crossover Session, incontournable compétitions qui met en lice les quatre sports représentés ici à Zurich (ndlr : freeski, snowboard, FMX et skateboard).

Pour certain le réveil fut de manière sportive et énergique, alors que pour d’autre ce fut plus difficile, en raison des nombreuses soirées organisées ici et là dans la région Zurichoise. Il était assez nombreux les gens que nous avons rencontrés pour qui cette nouvelle journée allait s’annoncer difficile.

Pour rappel, nous avons en lice encore huit riders, dont un suisse, notre régional, Nicolas Vuignier, qui aura fort à faire pour espérer se qualifier face au talentueux et pro-rider que sont Jon Olsson, Sammy Carlson ou encore le jeune Tom Wallisch.

Les qualifications, phase 2:

C’est ainsi que démarre la session de qualification à 15h tapantes, sous une météo plus qu’estivale ou le short et le T-shirt sont de rigueur. Parfait donc. Le premier rider à s’élancer est Nico Vuignier qui droppe pour le run style un flatspin 5 japan to shifty. S’ensuit Rory Bushfield, pour qui c’est une première à Zurich, nous gratifie d’un décevant Switch 5 critical. Surviens alors un jeune homme méconnu du grand public, un scandinave, Fridtjof Fredricsson, qui annonce d’entrée de jeu qu’il n’est pas la pour faire de la figuration contrairement à d’autres, mais bien  pour se qualifier pour les finales. Il prend naturellement la 1ere place provisoire avec un Cork 7.2 bow’n’arrow. Sammy Carlson, Thomas Hlawitschka, et Benedict Mayr suivront ensuite. Le style prédomine nettement, et pour certains, la définition du mot « stylé » semble être à revoir.  Que ce soit Tom Wallisch ou Jossy Wells, le flatspin 5 bow’n’arrow semble dominé ce premier round. Ne reste plus que Jon Olsson qui chutera sur son premier tricks, et Jacob Wester qui aura cœur de montrer une rotation autre en proposant un Switch Cork 720 true tail. Le top 4 provisoire (comprenez par là les quatre qualifié provisoire) est composé de :

  1. 1. Jossi Wells
  2. 2. Tom Wallisch
  3. 3. Benedikt Mayr
  4. 4. Fridtjof Fredricsson
  5. Tom Wallish

    Tom Wallisch est à l'aise et ça se voit.

    Fridtjof

Fridtjof Fredricsson over tweak son mute

Passons maintenant au run technique, ou chacun devra faire preuve d’audace et de technicité, mais sans trop poussé au point de rupture, nous souhaitant ainsi probablement pas utiliser le 3ème run libre pour se rattraper. Pour d’autre, il n’y a plus d’échappatoire, à l’image de Jon Olsson qui s’est vautré lors du landing et a pu gouter a la douce neige Zurichoise. Nico Vuignier repart ainsi à l’attaque et sort un beau Switch bio 9 japan. Vraiment classe. Rory Bushfield ne trouve quand a lui rien de mieux que de lancer un immonde double-back, sans grab, sans réelle conviction dirons-nous. Fridtjof hausse le ton, et claque de manière magistrale un double Cork 10 high mute. Les juges semblent convaincus, il prend la première place provisoire. Thomas et Sammy l’ont compris, pour se qualifier il va falloir envoyer du lourd, ils droppent respectivement un Switch bio 9 mute over tweaker pour le premier et un double Cork 10 high mute, mais légèrement moins soigné que celui  de Fred, pour le second. Sammy est provisoirement 2ème. Les riders restant n’ont d’autres choix que de sortir la grosse artillerie au risque de se crasher, et c’est malheureusement ce que font Benedikt Mayr et Jossi Wells en tentant tout deux un double Cork 1260. La table ayant été légèrement réduite comparée à l’an dernier, le 1260 est fortement compromis. Jon Olsson sortira une valeur sure avec son traditionnel K-Flip japan, pendant que Tom Wallisch s’empare de la première place. Jacob Wester, victime d’une chute, ne bouleversera pas le classement provisoire qui s’établit comme suit :

  1. 1. Tom Wallisch
  2. 2. Fridtjof Fredricsson
  3. 3. Sammy Carlson
  4. 4. Nicolas Vuignier

Thomas Hlawitschka

Thomas Hlawitschka

Jacob Wester

Jacob Wester

 

Nicolas Vuignier se retrouve donc 4ème avant le dernier round, une position inconfortable, quand on sait qu’a tout moment l’on peut-être éjecté du top 4, comme l’a été hier soir, Henrik Harlaut. Dans ce dernier round, chaque rider a choix, comme a son habitude au freestyle.ch, de la catégorie de son dernier run. Nico opte donc pour un run style, un flatspin 5 tail grab qui le maintien en 4ème position. Déclicat. Pour Rory Bushfield c’est l’heure du réveil, un réveil certes, mais trop tardif. Il fait démonstration de sont talent avec un Cork 720 tail grab que Nico Zacek (ndlr. Le speaker freeski) qualifie de Cork 7 Bushi. Fridtjof assure sa 2eme place en prenant un run style, grabbé comme il se doit d’un bow’n’arrow. Thomas Hlawitschka confirme l’étendue de son potentiel avec un flatspin 540 safety, tweaker comme il se doit, alors que Sammy Carlson prend la première place du peloton de tête avec switch 5 safety. Nico est toujours quatrième, on espère… Benedikt Mayr comprend que c’est le dernier moment pour tenter le tout pour le tout, et décide d’opter pour un run technique, jugeant ainsi possible la réussite d’un double Cork 1260, tricks qu’il a même appris trois jours plutôt. Mais quand ca veut pas, ca veut pas. Il est cinquième et éliminé. Tom Wallisch s’élance pour un trick stylé, un pur flatspin 5 et ravi la première place a Sammy Carlson. Nico respire peu à peu. Reste Jon Olsson et Jacob Wester. Jacob qui chutera comme Jossi Wells sur un run technique, ne laisse qu’un rider potentiel pour sortir Nico. Et ce sera fait par un Jon Olsson mal inspiré, qui semble s’asseoir sur ces acquis, mais acquis tout de même superbement réalisé. C’est propre, classe et clean, mais il est certain que sa notoriété a dû peser dans la balance également. Il prend la 3ème place et éjecte un bien malheureux Nico Vuignier qui rêvait déjà d’une super finale au coté de l’autre Suisse, Elias Ambühl.

 

Sammy

Sammy Carlson se qualifie très facilement et accède ainsi aux finales

Nico

Le malheureux, mais néanmoins stylé, Nico Vuignier. Big Up!

 

Nos quatre riders qualifiés pour la finale de demain sont :

  1. Tom Wallisch
  2. Sammy Carlson
  3. Jon Olsson
  4. Fridtjof Fredricsson

Cette seconde manche aura donc vu bon nombre de chute, plus nombreuse que la veille, rendant le jugement des juges bien plus facile que lors de la première séance de qualification.

 

les gants pro model de Jon olsson

Peu avant la Crossover Session, nous avons trouvé ces gants qui trainait sur une table... les pro-model Jon Olsson, nous n'avons pu résister à faire une photo promo Red Bull.


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


L’Ultimate Crossover Session

la foule de la crossover

Comme chaque année, la foule répond présente pour la Crossover Session.

C’est à 21h30 qu’à commencer la fameuse et désormais réputée Crossover session, qui doit élire un crossover.champion parmi les huit meilleurs riders de chaque discipline issu des qualifications. Coté ski, Laurent Favre à laisser sa place a Jacob Wester afin de se préserver pour les finales de dimanche. La Crossover est une expérience unique pour chaque rider, ou le fun prend le dessus. Ainsi le premier run est à considérer comme sérieux, ou le public joue le rôle du juge, avec le traditionnel « applaudimètre ». Tom Wallisch opte pour un double back, alors qu’Elias Ambühl prend sa prestation très au sérieux en droppant un switch double Cork 10 nose. Andreas Hatveit et Sammy Carlson en feront de même en apportant leur variante de grab. Jon Olsson se fait plaisir en se préservant un peu avec un flatspin 3.6 alors que Jacob Wester s’amuse avec un back flip vraiment lent. TJ rehausse le niveau et offre au public un double Cork 1080 mais chute au landing. Le second run étant habituellement réserver au fun, cette année n’en fera pas exception. Nous avons donc naturellement droit à la doublette et triplette, entre flatspin 5 bow’n’arrow et autre flatspin japan, sans oublier les Cork 7 d’Elias.

Jon Olsson CS

Jon Olsson assure le show.

doublette, TJ Wallish

Une symbiose parfaite pour TJ Schiller et Tom Wallisch...

Triplette, Sammy, Jon et Elias

...alors que Sammy Carlson, Jon Olsson et Elias Ambühl gère le Flatspin...

Fridtjof CS

...et laisse le soin à Fridtjof Fredricsson de s'occuper du style, chose qu'il réalise à merveille.

Les riders retenu pour la suite sont :

  1. Sammy Carlson
  2. Jacob Wester
  3. Elias Ambühl
  4. Andreas Hatveit

La suite se fait par poule, en face a face avec d’autre sportif des autres disciplines. Ainsi, Sammy se mesure au snowboarder Iouri Podladtchikov en proposant un très sérieux double Cork 1080 double grab, mais le snowboarder aura le dessus et remporte de ce fait le duel.

Jacob Wester se mesure à Dany Torres en FMX. Il ne prend pas du tout sa chance au sérieux, et par en dérision totale en un back flip dénudé orné d’une fausse moustache sur le visage. C’est Dany Torres qui aura la ferveur du public, laissant ainsi Jacob sur le carreau.

wester_denude

Torse-nu et moustachu, Jacob Wester joue la carte du fun, et fait plaisir au public.

Elias à jusqu'à présent eu le soutien du public, et l’aura encore pour cette manche ou malgré une tentative de switch double Cork 1260 agrémenté d’une jolie chute au landing  se retrouvera tout de même au tour suivant.

Andreas Hatveit se mesure au grand skater et vainqueur l’an dernier de la Crossover session, le skater Sandro Dias, qui l’emporte logiquement face a un double Cork 1080 double grab.

Les super finales verront Iouri et Elias, progressé jusqu’au top, avant que le speaker ne prononce Iouri Podladtchikov vainqueur. Les mesures de l’applaudimètre furent vraiment proches entre lui et Elias Ambühl. Mais il faut un vainqueur, et cette année c’est le Snowboard qui l’emporte.

 

Iouri vainqueur

;>Iouri Podladtchikov l'emporte et devient le crossover.champion 2009


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Ecrivez un commentaire


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 

Qui est en ligne

0 membres et 55 invités En ligne | Tout afficher

Nos Traces

Nos Partenaires

WeRide.ch