Evenements

Glacier 3000 Invitational

Premier event de la saison en montagne, le Glacier 3000 Invitational (a...

Boom Bye Yeah Première

Boom Bye Yeah, la première mondiale...

Austrian Freeski Open 2010

Austrian Freeski Open 2010: Nouveau s...

Sammy remporte le Freestyle.ch 09 [VIDEO]

Tout est dans le titre! Après une ba...

Freestyle.ch, la journée de samedi [VIDEO]

Deuxième jour du Freestyle.ch, avec...

Freestyle.ch, les qualifs du vendredi [VIDEO]

Ca est! Le freestyle.ch 2009 a début...

Interviews

Les Riders présent à Freestyle.ch

Quelques riders on accèpté de répondre à nos questions...

Paroles d'un sage...

Pour cette premiere interview weride....

Nicolas Vuignier

Interview de Nicolas Vuignier au free...

JF Houle et Phil Casabon

Interview de JF Houle et Phil Casabon...

Jon Olson

Interview de Jon Olsson au freestyle....

Bannière

Artistes en herbe

Saas‐Fee ride reporté !

Malheuresement, c’est bel et bien le cas, le Saas‐Fee ride est repo...

GFS Camps 2009

Les camps d’été aux glacier d...

Everyday is a Saturday

Le nouveau trailer de Poor Boyz con...

K2 Shane McConkey

Skis Shane McConkey.

...

Derniers Commentaires

Bannière
Enseveli sous une avalanche! [VIDEO]
Écrit par CDRX le Mercredi, 07 Octobre 2009 11:09   

Avant de regarder cette vidéo pour le moins impressionnante, il est important de se situer.

Le tout se passe en avril 2008 à Haines en Alaska après une bonne tempête de neige. L’équipe de skieurs s’est scindée en trois, avec une partie qui a préféré la motoneige en attendant que la neige se tasse encore un peu, et les deux autres équipes qui sont parties vers les sommets en hélicoptère.

Le premier groupe à arriver au sommet s’est penché sur les tests de la neige – qualité, tassage, etc. – et est arrivé à la conclusion que, malgré un danger encore élevé, la pente était bonne à descendre et ils se sont fait une des meilleures descentes de leur vie, selon leurs dires.

Entre-temps, l’hélico a déposé le deuxième groupe 100 mètres plus loin, et eux aussi se sont préparés à s’élancer. Le skieur de la vidéo est le premier à partir dans ce deuxième groupe. Il n’est pas guide de haute montagne mais a beaucoup d’expérience au niveau du freeride.

Au moment où il part, on peut voir le sluff sur son côté droit qui descend dans le couloir qu’il prévoyait de prendre. Malheureusement il n’a pas fait une dernière vérification de la couche de neige supérieure avant de s’élancer comme le lui avait dit le guide principal et il s’est élancé directement. Il ne lui a pas fallu plus de deux ou trois virages pour décrocher la couche de neige et il a chuté d’environ 460 mètres en moins de 20 secondes. Le couloir dans lequel est passé l’avalanche est bordé de falaises de 30 mètres de chaque côté, un miracle donc que le skieur ne se soit pas cassé d’os dans la chute.

En mesure de précaution, il portait un Black Diamond Avalung – un tube permettant d’évacuer le CO2 de la proximité du visage et à amener l’oxygène se trouvant dans le reste de la cavité sous la couche de neige à la bouche. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo, il ne le portait pas au moment où il est parti, mais il a tenté de le mettre dans la bouche au moment où il a senti l’avalanche partir. Malheureusement, le tube n’est pas resté parfaitement en place pendant sa chute et s’est logé sur le coin de sa bouche, laissant place à de la neige.

Le skieur a passé 4 minutes et demie sous la neige, un temps qui est remarquablement court. 4 minutes 28 – pour être précis – entre le moment où il est passé sous la neige et le moment où il a été désenseveli est un temps presque record et montre à quel point le guide et les autres skieurs présents ont été efficaces. Bon, on doit quand même remarquer que le skieur a eu énormément de chance. Ils l’ont trouvé aussi rapidement grâce à son gant qu’il a perdu juste avant que l’avalanche ne s’arrête.

Pendant qu’il est sous la neige, on entend bien sa respiration qui s’accélère. Les sons de frottement sont le bruit de sa veste qui se lève et qui s’abaisse au rythme de sa respiration. Les petits sons un peu plaintifs qu’on entend sont ses efforts pour avaler un peu d’air. Tout ceci pendant 4 minutes et 28 secondes, ça donne froid dans le dos…

Le skieur a aussi eu la chance de s’arrêter à l’horizontale sous la neige, le visage dirigé ver le ciel bleu alors qu’il aurait peu se retrouver dans n’importe quelle autre position. En bref, une vidéo incroyable qui nous rappelle qu’il est important de s’armer de toutes les précautions nécessaires avant de s’élancer sur une pente vierge… Et maintenant, une fois que toutes les explications nécessaires ont été données, la vidéo complète !

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Ecrivez un commentaire


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 

Qui est en ligne

0 membres et 48 invités En ligne | Tout afficher

Nos Traces

Nos Partenaires

WeRide.ch